La voix du CMLO s’est faite entendre lors de plusieurs émissions radio, auxquelles le CMLO a participé ou qui sont, parfois, crées ou co-animées par l’équipe du CMLO.

◄ Retour Archives

Recherche, valorisation et trasmission

Depuis sa fondation, l’action du CMLO est basée sur une recherche innovante au sujet de la littérature orale. Ce travail d’enquête scientifique a toujours été accompagné par l’expérience artistique des conteurs et la pratique des professionnels qui font recours à la littérature orale.

Parmi les nombreux moyens et media que le CMLO a adopté pour transmettre les connaissances produites en son sein, la radio a une place d’exception.

Média oral par excellence, la modulation de fréquence offre une écho aux réflexions sur la littérature orale de grand ampleur.

Si certaines émissions sont consultables dans les archives des producteurs, au centre de documentation du CMLO vous trouverez des copies de ces participations et spécialement les émissions produites et crées par le CMLO lui-même.

LES ÉMISSIONS RADIO DU CMLO

Oiseaux qui volent comme les paroles transmisent dans la littérature orale

Émission crée par le CMLO

Radio Inter-val

Emission collecte 1

42’33 ‘’

Marc Aubaret. Parcours ACIEM – CMLO – spécificité du CMLO – projets européens – Québec – mémoire collective, mémoire pour l’avenir – mémoire pour la mutation des choses – Une mise en intelligence d’un partage – Les activités du CMLO  – Le conte science d’une communauté sans écriture  – Ecriture – oralité – travailler sa langue  – Oralité – écriture – La formation collecte de mémoire – internationalisation de l’info – les mémoires meurtrières – la formation – la mémoire inconsciente – l’émotion – Guider l’informateur vers sa mémoire – analyse – apprentissage de soi –  descente dans la mémoire profonde – Mémoire migratoire – Ciblé le quoi savoir (Terrain – sujet (problématique) – organisation du savoir – Un carcan qui libère – créer  une cartographie ) – grille de collecte diff. de la grille d’entretien –  Pas de technique égale intransmissible – déception – technique rendre transmissible – constituer des phases d’histoire orale – travail sur le sujet – le meunier – réactivité du collecteur – travail sur le futur – récit de vie façon de voir le monde – rendre lisible les représentations – Qu’est-ce que je cherche ? Objectifs – Entretien – Connaître le territoire – clarifier une connaissance sur le territoire – Pas l’érudit local – éviter les porte parole – L’entretien sans questions – entretien ouvert peu canaliser. – Décryptage – enregistrement – réécoute – analyse – recoupage – Nlle. Grille. – Comment je ne l’influence pas. Re-contextualiser de l’entretien. Carnet de terrain. Monographie ou anecdote limité. La compétence de l’informateur pas toujours dans les mots.

 

Emission collecte 2

42’33 ‘’

Marc Aubaret

Eclairer un sujet – collecteur aide celui qui est en face à faire surgir  la mémoire enfouit – écouté pour structurer la mémoire de l’autre –  Mémoire émotionnelle –événement  mais pas de chemin vers l’émotion – Les petite choses contextuelle qui éclaire – travail en spirale pour donner du sens à l’événement – l’expérience de l’informateur – Travail de documentation – L’histoire des mines – épaissir remettre en cause les idées conçues dans le travail – Construire une grille de lecture – Histoire de l’immigration dans le bassin des Cévennes – Travail sur les représentations  conçues – Mines et identités – Symboliques – faire identité – anomie – Ales et son symbolique – Eclairer les sous jacents qui justifie les conflits symboliques –  Choix des informateurs – Recoupement  des collectes –  Responsabilité en fond de mines – Rapport avec les marins – Le contexte et les enjeux – Système – réseau – Territoire et sa cohérence – Mutualisation –  Mémoire collective en train de se faire ou pas – Cohérence de l’entretien – Collecter des zones d’ombre – restitution intermédiaire de la collecte et frustration – sujet comme contrainte – désir de connaître l’humain – le temps de la collecte – avoir attendre – Le long terme – L’informateur devient collecteur – La distance nécessaire – Temps  de travail et temps de relation –  complicité – Contrat entre informateur et ethno – Compétence face à une expérience.

La restitution – matière, analyse, comparatif, – laboratoire – étymologie de restituer – restituer sans que se soit à la lettre – Juste et transmissible – Etude = analyse première – Artistique : s’inspirer – intégrer –  recomposition – sublimation  – Ce que la personne essaye de nous dire – Encore plus juste que ce qu’a dit l’informateur. – Essayer de mettre en intelligence – Patrimoine et mémoire collectif – Cagnard – dramaturge – Ne pas être trahit – Aller plus loin que ce que l’informateur pouvait dire – L’importance de l’analyse de l’ethnologue – ethnographe – ethnologue – regard permanent sur le territoire – travail de discrétion – ne pas fabriquer de l’information – comité scientifique – CMLO artiste et recherche – enjeux de la narration – L’art croise la science. La notion de parcours en train de se faire. Patrimonialisation.

 

Émission où le CMLO a participé

Radio Grille Ouverte

 

 

Radio Grille ouverte. « 88.2 »

L’art de la fugue. Alain et Susanne André.

48’58’’

9’57 – Marc Aubaret – Présentation de la restitution « Mémoires à Partager » 20’43. –

Un oiseau libre comme l'air des mots transmis dans la littérature orale

Émissions avec la participation du CMLO

Jean-Pierre Chabrol

2009 – 2010.

Tombouctou. 2004 (Radio- Suisse Romande)

Une émission  autour de Jean-Pierre Chabrol. Intervention de Marc Aubaret.

56’33’’

Entretien avec Jean-Pierre Chabrol – 24’46’’ Jean-Pierre Olivier (Historien) disparition des petits métiers. – 35’27’’ Marc Aubaret 48’30’’  –

Émissions crées par le CMLO

Les contes de cabotages

 

  • Les contes de cabotages
    • Gilbert Léautier
    • Kamel Guenoun
    • Fabien Bages
    • Boris Svlerdof
    • Françoise Diep
    • Maurice Tardieu
Hirondelle qui vole comme des paroles transmises oralement et étudiées au CMLO CC BY PCH.vector
Hirondelle qui plane comme les légendes dans le patrimoine oral CC BY PCH.vector

Émissions nationales

Sur Radio France

 

Le Tapis de Mediterranée 1 ( de 1 a 8 ) / Kamel Guennoun – Radio France 1997 –  (X-I-6 )
1-Le tapis de Méditerannée – 2 L’argent peut tout faire -3- Les babouches d’ Abou Kacem -4-  Le savetier et les trois voleurs – 5- Pamparigouste – 6 Les trois tolbas – 7- La feve – 8- Le magicien de venice
Le tapis de Mediterranée 2 ( de 9 à 15) / Kamel Guennoun – Radio France – 1997  (X-I-7 )
1- Que ceux qui savent – 2 – La chemise de l’homme content – 3- L’homme qui avait perdu son ame – 4 Les deux réveurs – 5 Le lac de la lune – 6 – Le conteur – 7 Le roi de Zanadou
Les portes de l’enfers ( de 1 à 10 ) / Fabien Bages – Radio France 1997  (X-I -8 )
1- Le Diable en bouteille suivi de la sorcière de Mende 6,40” -2- Les sorcières de Pérols 4’54” – 3-Le  vieux moine 4’24” -4- La ceinture verte 4’43” – 5- La louve noire de Tournel 4’57” – 6 – Le vieil hermite 4’54” -7- Au diable le travail 4’42” – 8- Le médecin qui voulait du Travail 5’ 18” – 9- Le diable au corps 5’18” – 10- Le cimetière Provençal 4’25”
Les portes de l’enfers ( de 11 à 20 ) / Fabien Bages – Radio France 1997  (X-I-9 )
1-La messe des loups 4’21” – 2- La messe des morts 4’50” – 3 – L’ Ane du Curé 5’41” – 4- Le bon faucheur 4’55” -5- Mon grand-père dans la lune 4’48” 6- La nuit des quatres temps 5’10” -7- Les trois Ermites 5’14” – 8 Les trois pêché s du moine 4’56” -9 -Le dernier Sorcier 5’04” -10- Le diable en Bouteille 5’13”

Émissions crées par le CMLO

Le souffle des mots

 

Divergence (Montpellier)

Le souffle des mots.

Verba volant, commes les oiseaux de la littérature orale au CMLO CC BY PCH.vector

Un monde sans merveilleux est un monde mort.

« Si durant toute sa vie l’homme devait s’en tenir au connu, rester limité au petit groupe de phénomènes qu’il sait, par éducation et atavisme, relier entre eux et constituer en un réseau de relations, ce filet purement utilitaire ne pourrait manquer de devenir un piège d’ennui, une prison sans désirs dans laquelle il serait condamné à pourrir enchaîné, entre le pain noir et l’eau croupie de la logique. »
Michel Leiris, Le Merveilleux, Didier Duvillez Éditeur, 2000