Mémoires qui nous lient, histoires de ma ville des années 1950 aux années 2000

Ce projet interdisciplinaire s’articule autour de trois axes de travail distincts : la collecte, l’écriture et la mise en voix et en scène d’un récit de vie. Ce dernier est réalisé à partir d’une interview d’un membre de la famille de l’élève et d’un document d’archive dans le dessein d’écrire des textes véhiculant des mots-clés forts, racontant des destins particuliers mais mêlés, basés sur des ressentis et des sentiments communs. Il s’agit également de restaurer la confiance en soi, de développer et/ou consolider les liens familiaux et d’apprendre à travailler dans le domaine de la sensibilité. En ce sens, il allie littérature orale et finalités de l’Enseignement Moral et Civique. Qui sommes-nous ? En quoi nos mémoires multiples et nos différences sont-elles une richesse pour vivre ensemble ?
Le travail interdisciplinaire réunira le CMLO ainsi que les professeurs de diverses disciplines comme l’histoire-géographie, l’enseignement moral et civique et le français.

    • sensibiliser à l’importance de raconter son histoire comme un moyen de rencontrer l’Autre
    • développer l’accès et la diversification des pratiques artistiques et culturelles en tentant de montrer que :
      – la création artistique peut être un moyen de transmission d’un récit de famille
      – les outils de l’oralité sont un moyen de développer la confiance en soi en apprenant à gérer certaines angoisses liées à la prise de parole en public
      – le collectage est un vecteur de partage des savoirs-être et des savoir-faire de chacun au-delà des appartenances culturelles

ORGANISATEUR

CMLO

Tél. : 04 66 56 67 69

Retour vers Activités pédagogiques
Abriol Stéphane, 1998, « Art et mémoire: des mémoriaux pour les victimes du sida », Ethnologie Française, 1998, p. 127‑134.
Aceval Nora, 2003, L’Algérie des contes et légendes, s.l., Maisonneuve & Larose.
Althabe Gérard, 1996, « Le Centre civique de Bucarest. De l’idée à la mémoire », Enquête. Archives de la revue Enquête, 1996, no 4, p. 147‑151.
Antze Paul et Lambek Michael, 2016, Tense past: Cultural essays in trauma and memory, s.l., Routledge.
Augé Marc (ed.), 1992, Territoires de la mémoire : les collections du patrimoine ethnologique dans les écomusées, s.l., publ. par la Fédération des écomusées et des musées de société.
Augé Marc, 1989, « Les lieux de mémoire du point de vue de l’ethnologue », Gradhiva : revue d’histoire et d’archives de l’anthropologie, 1989, vol. 6, no 1, p. 3‑12.
Baddeley Alan D., 1992, La mémoire humaine: théorie et pratique, s.l., Presses universitaires de Grenoble.
Baddeley Alan D., 1992, La mémoire humaine: théorie et pratique, s.l., Presses universitaires de Grenoble.
Bastide Roger, 1970, « Mémoire collective et sociologie du bricolage », L’Année sociologique (1940/1948-), 1970, vol. 21, p. 65‑108.
Bastide Roger, 1970, « Mémoire collective et sociologie du bricolage », L’Année sociologique (1940/1948-), 1970, vol. 21, p. 65‑108.
Bédarida François, 1993, « La mémoire contre l’histoire », Esprit (1940-), 1993, p. 7‑13.
Belmont Nicole et Calame-Griaule Geneviève, 1998, « Les voies de la mémoire, introduction », Cahiers de littérature orale, 1998, no 43.
Bergson Henri, 1896, Matière et mémoire, Paris, Presses Universitaires de France.
Bloch Maurice, 1995, « Mémoire autobiographique et mémoire historique du passé éloigné », Enquête. Archives de la revue Enquête, 1995, no 2, p. 59‑76.
Bourdieu Pierre, 2004, Esquisse pour une auto-analyse, s.l., Raisons d’Agir Éd.
Boyer Pascal, 2022, « Tradition Orale » dans Encyclopædia Universalis, en ligne.
Braudel Fernand, 1998, Les mémoires de la Méditerranée: préhistoire et antiquité, s.l., Editions de Fallois.
Les voies de la mémoire, 1998, s.l., Cahiers de Littérature Orale.
Calvet Louis-Jean, La tradition orale, Paris, Presses Universitaires de France - PUF (coll. « Que sais-je ? »).
Candau Joël, 2004, « Les processus de la mémoire partagée », Pour, 2004, no 181, p. 118‑123.
Changeux Jean-Pierre, 2009, « La mémoire, nouvelles connaissances, mécanismes et pathologies », Les Cahiers pédagogiques, 10 juin 2009, 10 juin 2009 p.
Changeux Jean-Pierre, 1988, Molécule et mémoire, Gourdon, Ed. D. Bedou, 133 p.
Derrida Jacques, 2001, « Mal d’archive (Paris: Galilée, 1995) », Moure translation, 2001, p. 60.
Enzo TRAVERSO, 2005, « Le passé: modes d’emploi. Histoire, mémoire, politique », 2005.
Fabre Daniel, 2016, Domestiquer l’histoire: Ethnologie des monuments historiques, s.l., Éditions de la Maison des sciences de l’homme.
Fournier Martine, 2002, « Les réveils de la mémoire », Sciences humaines. Hors série, 2002, no 36, p. 78‑83.
Ginzburg Carlo, Collectif, Aymard Monique, Paoloni Christian et Bonan Elsa, 2010, Mythes, emblèmes, traces : Morphologie et histoire, Enlarged édition., Lagrasse, Editions Verdier, 376 p.
Goff Jacques Le, 1988, Histoire et mémoire, Paris, FOLIO HISTOIRE, 416 p.
Goody Jack, 1977, « Mémoire et apprentissage dans les sociétés avec et sans écriture: la transmission du Bagre », L’homme, 1977, p. 29‑52.
Guézennec Nathalie, 2005, Mémoire et transmission de la tradition orale en Basse-Bretagne : approches ethno et sociolinguistiques de la littérature orale, de la mémoire, de l’oral et de l’écrit, These de doctorat, Paris 10, s.l.
Gusdorf Gerorges, 1993, Memoire et personne, Paris, Presse Universitaire Française (coll. « Sciences humaines & sociales »).
Halbwachs Maurice, 2013, Les cadres sociaux de la memoire, Paris, Albin Michel (coll. « Bibliothèque de l’évolution de l’humanité »), 374 p.
Hobsbawm Eric, 1995, « Inventer des traditions », Enquête. Archives de la revue Enquête, 1995, no 2, p. 171‑189.
Jeudy H.-P., 1995, « Entre mémoire et patrimoine », Ethnologie française (Paris), 1995, vol. 25, no 1, p. 5‑6.
Kekenbosch Christiane, 2005, La mémoire et le langage, s.l., Armand Colin.
Lanfant M.-F., 1994, « Identité, mémoire, patrimoine et «touristification» de nos sociétés », Sociétés (Paris), 1994, no 46, p. 433‑439.
Leroi-Gourhan André et Leroi-Gourhan André, 1964, Le geste et la parole: La mémoire et les rythmes.-1965, s.l., Albin Michel.
Marsal Florence, 2016, « Chapitre III. La mémoire et ses représentations » dans Jacques Roubaud : Prose de la mémoire et errance chevaleresque, Rennes, Presses universitaires de Rennes (coll. « Interférences »), p. 113‑156.
Mazzella Sylvie, 1996, « La ville-mémoire. Quelques usages de La Mémoire collective de Maurice Halbwachs », Enquête. Archives de la revue Enquête, 1996, no 4, p. 177‑189.
Nora Pierre, 1984, Les lieux de mémoire, tome 1 : La République, Paris, Gallimard, 720 p.
Oliverio Alberto, 1994, Ricordi individuali, memorie collettive, s.l., G. Einaudi.
Pelen Jean-Noël, 1987, L’autrefois des Cévenols: mémoire de la vie quotidienne dans les vallées cévenoles des Gardons, s.l., Edisud.
Raphaël Freddy, 1980, « Le travail de la mémoire et les limites de l’histoire orale », Annales, 1980, vol. 35, no 1, p. 127‑145.
Ricoeur Paul, 2003, La mémoire, l’histoire, l’oubli - Paul Ricoeur - Points - Poche - La Bouquinette STRASBOURG, Paris, Points (coll. « Points Essais »).
Robin Régine, 2003, La mémoire saturée, s.l., Stock (coll. « Un ordre d’idées »), 524 p.
Roubaud Jacques et Bernard Maurice, 1997, Quel avenir pour la mémoire ?, s.l., Gallimard. [Paris] (coll. « Découvertes Gallimard. »), 128 p.; ill. en noir et en coul.; 18 cm p.
Schneider Michel, 1980, Blessures de mémoire, Editions NRF Gallimard., s.l., Gallimard, 296 p.
Todorov Tnetan, 1995, « Les abus de la mémoire, Paris », Éd. Arléa, 1995.
Valière Michel, 2002, Ethnographie de la France: Histoire et enjeux contemporains des approches du patrimoine ethnologique, ARMAND COLIN-CURSUS édition., Paris, Armand Colin, 216 p.
Vallerant J., 1980, « Connaissance du patrimoine ethnologique et rôle des musées », Ethnologie Française anc Arts et Traditions Populaires Paris, 1980, vol. 10, no 4, p. 404‑407.

Les formations proposées sur le sujet

Téléchargez le catalogue de formation